fbpx

6 bonnes raisons de s’entraider entre OBNL

Espace idées   •   1er février, 2018

Au Canada, le Québec est la province où l’on retrouve le plus grand nombre d’organismes à but non lucratif. Ces quelque 46 000 organisations (derniers chiffres d'Imagine Canada de 2013) font face à des enjeux très semblables et se partagent souvent un seul et même bassin de donateurs. C’est plutôt tabou, mais une certaine compétition existe dans le secteur philanthropique. Mais pourquoi ne pas vous entraider entre OBNL dans la réalisation de vos missions respectives? Voici 6 bonnes raisons de le faire.

Pour mieux vous démarquer

Il est primordial de bien connaître les autres organismes de votre région. Quelle est leur mission? Quels sont les services qu’ils offrent? Quel est leur slogan? À quoi ressemble leur logo, les visuels qu’ils utilisent? Ces éléments vous permettront de faire différent, de vous démarquer.

Chaque matin, jetez un coup d’œil aux médias de votre région afin d’en apprendre plus sur les OBNL et leurs projets. À partir de là, faites aller vos méninges et trouvez des idées novatrices afin de faire parler de vous!

Pour éviter la duplication des activités de financement

Vous vous devez de connaître les dates des plus importantes activités de financement qui ont lieu dans votre région afin de ne pas planifier une de vos collectes de fonds la même journée qu’une autre activité de type défi hyper populaire!

Il est d’autant plus difficile de recruter des participants, de solliciter des donateurs ou d’obtenir l’attention des médias lorsque deux événements se déroulent au même moment.

Pour ne pas offrir les mêmes services à la population

Vous avez identifié un nouveau besoin chez vos utilisateurs de service et aimeriez pouvoir les aider. Avant de penser à créer un nouveau service, assurez-vous qu’un autre organisme de votre coin n’offre pas déjà quelque chose de semblable qui pourrait combler ce besoin et auprès duquel vous pourriez recommander vos utilisateurs.

Encore une fois, il pourrait être plus ardu d’obtenir des dons de la population, celle-ci ne voulant pas soutenir deux OBNL pour un service identique.

Pour partager des idées

Cette année, vous manquez d’inspiration pour votre activité de reconnaissance destinée à vos bénévoles? Pourquoi ne pas échanger à ce propos avec d’autres organismes? Ils bénéficient eux aussi de l’aide de bénévoles et ont l’habitude d’organiser de tels événements. Ils pourraient vous amener sur de nouvelles pistes afin de créer un moment original.

Pour partager des outils

Vous devez créer une politique d’acceptation de dons, un contrat d’embauche ou encore une offre de service destinée aux bénévoles? Plusieurs OBNL l’ont déjà fait avant vous et il serait bien étonnant qu’ils refusent de vous montrer ce genre de documents pour vous guider. Tous les organismes ont avantage à posséder des documents crédibles et de qualité afin de consolider la confiance que leur porte la communauté.

Il serait aussi très intéressant de partager, avec leur permission bien sûr, les coordonnées de fournisseurs prêts à offrir leur service à prix réduit pour les organismes. C’est gagnant-gagnant autant pour les organismes que pour ces entreprises.

Tout simplement parce que vous êtes dans le même bateau!

Vos organismes voisins sont les mieux placés pour comprendre votre réalité et vous conseiller. Eux aussi doivent composer avec des conseils d’administration, des entreprises qui se disent trop sollicitées, un roulement de personnel ou bien des activités de financement qui n’atteignent parfois pas les objectifs souhaités. C’est eux aussi qui peuvent le mieux saisir la motivation qui vous pousse à travailler pour un OBNL, le sentiment d’accomplissement qui vous habite lorsque vous sentez que vous faites la différence ainsi que la reconnaissance que vous ressentez après avoir reçu un don impressionnant.

Allez-y! Échangez!

By |2018-02-09T18:43:36+00:00février 1st, 2018|Non classifié(e)|