fbpx

Les OBNL et leur conseil d'administration : un travail d'équipe!

Espace idées   •   19 juin, 2018

Pour le bien de l’organisme à but non lucratif, les employés et les membres du conseil d’administration doivent travailler main dans la main dans l’atteinte des objectifs financiers et opérationnels qu’ils se sont fixés. Pour le bien de ses utilisateurs de services et de ses bénévoles également! Mais l’organisme se doit d’être très clair envers les membres de son CA par rapport à ses attentes et à ses exigences. De son côté, l’administrateur a la responsabilité de déterminer ce qu’il peut réellement apporter à la cause ainsi que de franchement énoncer ses limites quant à son implication.

Un CA est composé de combien de membres?

Idéalement, le nombre de membres est basé sur les besoins en expertise de l’organisme. Il est bon de recruter divers professionnels évoluant dans différents domaines (comptabilité, communication, finance, droit, etc.) afin de former une équipe compétente dont les membres se complètent les uns, les autres.

Chaque OBNL, petit ou grand, doit donc établir le nombre de membres selon ses propres besoins.

Qu’est-ce qu’un organisme attend des membres de son conseil d’administration?

  1. Présence

L’organisme s’attend à ce que les membres assistent à au moins 75% des rencontres du conseil d’administration. Leur présence est extrêmement importante pour permettre à l’organisme d’avoir quorum et d’ainsi pouvoir discuter des points à l’ordre du jour. Pour les administrateurs, leur participation aux réunions facilite grandement l’intégration de toutes les notions entourant l’OBNL. Ils prennent part aux décisions et sentent que leur implication fait une différence.

  1. Implication dans un autre comité

L’organisme s’attend aussi à ce que chaque administrateur s’implique dans différents comités autres que les réunions régulières du conseil d’administration. Par exemple, le comité de dons planifiés, le comité d’investissement, le comité de gouvernance, le comité de financement, etc. L’administrateur choisit en fonction de ses forces.

  1. Implication financière personnelle

Comment solliciter des dons si on n’en fait pas soi-même? Les administrateurs sont encouragés à montrer l’exemple en faisant chaque année un don du montant de leur choix. Ils ne donnent pas tous au même niveau et c’est tout à fait normal. Ce n’est pas tant le montant qui est important, mais le geste en soi.

  1. Implication aux activités de financement/organisation

Les administrateurs participent aux différentes activités de financement de l’organisme afin de montrer leur soutien et leur implication. Ils peuvent aussi s’impliquer dans l’organisation de celles-ci (comité organisateur) si le temps leur permet de le faire.

  1. Rayonnement de l’organisme

Les membres du CA sont les porte-paroles de l’organisme. Ils ont pour mission de faire connaître la cause et d’en faire la promotion auprès de leur entourage.

  1. Mettre son réseau de contacts à profit

Les administrateurs s’engagent à solliciter leur réseau de contacts pour toutes sortes de partenariat avec l’organisme.

  1. Participation à l’élaboration stratégique

Ils contribuent à la planification stratégique de l’organisme en proposant des idées et en donnant des conseils dans leur domaine d’expertise!

  1. Attention aux conflits d’intérêts!

« Il y a conflit d’intérêts lorsqu’un individu ayant à agir en situation d’autorité ou occupant une fonction publique ou d’intérêt public a des intérêts personnels qui entrent en concurrence avec la mission de sa fonction. » Les membres doivent constamment agir pour le bien de l’organisme et ne pas essayer d’en retirer des bénéfices personnels ou professionnels.

  1. Se familiariser avec le budget/connaître et approuver toutes les politiques

L’administrateur prend connaissance de tous les documents remis par l’organisme et connaît très bien le budget ainsi que toutes les politiques. C’est ainsi qu’il sera en mesure de faire la promotion de l’OBNL et de déterminer les besoins.

  1. Se retirer lorsque sa contribution n’est plus à la hauteur

Les membres établissent leurs limites au début de leur implication. Ils peuvent alors réaliser par eux-mêmes lorsque le temps est venu de se retirer du CA.

De son côté, l’organisme s’engage à :

  1. Fournir toutes les informations nécessaires à la connaissance de l’organisme;
  2. Proposer une rencontre annuelle avec le président et le directeur général pour faire le suivi de l’implication;
  3. Fournir des renseignements à jour à propos du secteur philanthropique et offrir des occasions de formation au besoin;
  4. Démontrer de la reconnaissance sous différentes formes;
  5. Se procurer une assurance responsabilité pour les membres de son conseil d’administration.

Un exemple de contrat d’engagement se trouve dans la section membre d’Espace idées! 😉

By |2018-09-27T13:49:16+00:00juin 19th, 2018|Non classifié(e)|