fbpx

L’investissement communautaire des entreprises :

des données étonnantes puisées dans le dernier rapport d’Imagine Canada!

Espace idées   •   2 décembre 2019

Imagine Canada a réalisé, au cours de l’année 2019, une étude fort intéressante au sujet des contributions communautaires des employeurs canadiens. Une première enquête a été faite auprès de 65 grandes entreprises ayant offert collectivement près de 600 millions de dollars en dons à des OBNL du pays et un deuxième sondage a été effectué auprès de plus de 1500 travailleurs canadiens.

Imagine Canada a demandé à ces travailleurs canadiens de partager leur opinion à propos des activités philanthropiques accomplies par les entreprises. Plus précisément, l’organisation les a questionnés afin de savoir s’ils apprécient les actions caritatives et l’engagement de leur employeur dans la collectivité, et si ces gestes influencent leur satisfaction professionnelle et leur perception de la compagnie.

Les employés

Des résultats très pertinents émanent de cette étude et prouvent grandement que l’implication des entreprises au sein de la communauté fait une différence autant dans l’attraction que dans la rétention des employés. Des données à prendre en considération, surtout en cette pénurie de main-d’œuvre actuelle au Québec.

Voici quelques faits saillants :

  1. « Les employés canadiens travaillant pour une entreprise qu’ils considèrent comme étant fortement engagée envers la collectivité sont 1,5 fois plus susceptibles de vouloir rester avec cet employeur au cours des deux prochaines années, 1,9 fois plus susceptibles de se dire très ou extrêmement satisfaits de leur travail et 2,6 fois plus susceptibles de recommander leur employeur à un ami ou à un membre de leur famille. »
  1. « Les employés qui participent à un programme de dons en milieu de travail et à des activités de bénévolat soutenues par l’employeur sont 2,3 fois plus enclins à dire qu’il est extrêmement probable qu’ils resteront avec leur employeur pendant les deux prochaines années (52 % vs 23 %). »
  1. « 50% des employés canadiens ont tenu compte de la réputation de l’employeur relative à son travail dans la collectivité avant d’accepter leur emploi actuel. »

L’étude d’Imagine Canada démontre clairement que les employés canadiens, surtout les mieux éduqués, ceux ayant des revenus plus élevés et ceux occupant des postes spécialisés, attachent une grande importance aux contributions communautaires effectuées par leurs employeurs.

  1. « 28 % d’entre eux accepteraient une réduction de salaire afin de travailler pour une entreprise plus engagée dans le soutien à la collectivité. »
  1. « 12 % est la réduction de salaire moyenne que les employés ouverts à une baisse salariale seraient prêts à accepter afin de travailler pour une entreprise plus responsable. »

Les employeurs

Les entreprises jouent un rôle majeur dans le soutien des organismes à but non lucratif et elles sont en mesure de convaincre leurs employés de contribuer à différentes causes, soit par le biais de programmes de dons ou d’activités de bénévolat. En ce sens, le rapport d’Imagine Canada permet de faire un constat précis : « plus un employé participe aux programmes communautaires offerts par son employeur, plus le lien entre lui et son travail ainsi que son employeur est fort. »

Parmi toutes les compagnies ayant participé à l’étude, 95 % d’entre elles ont recueilli des dons auprès de leurs employés et 66 % ont soutenu les activités de bénévolat, soit en accordant des congés payés, en organisant des événements, ou en offrant un horaire de travail flexible pour accommoder les projets de bénévolat.

  1. « Parmi les travailleurs affirmant que leur employeur offre la gamme complète de programmes de dons, soit une campagne de dons en milieu de travail, des dons de contrepartie et un programme de dons retenus à la source, 79 % disent donner à un organisme caritatif, comparativement à seulement 47 % des répondants affirmant que leur employeur n’offre pas de tels programmes, soit 1,7 fois plus. »
  1. « Parmi les travailleurs affirmant que leur employeur transmet régulièrement de l’information sur les organismes caritatifs qu’ils pourraient vouloir soutenir, 76 % disent qu’ils appuient maintenant régulièrement un organisme dont ils ont pris connaissance au travail. »

Le rapport sur l’investissement communautaire des entreprises démontre clairement le désir des Canadiens de voir leurs employeurs actifs en philanthropie. C’est à eux de mettre en place les ressources nécessaires afin d'atteindre un niveau d'implication appréciable, et surtout, de le faire savoir à la main-d’œuvre potentielle. Pour lire le rapport complet d’Imagine Canada, cliquez ici.

By |2019-12-02T19:51:41+00:00décembre 2nd, 2019|Non classifié(e)|