fbpx

Le storytelling : miser sur les émotions pour mieux vendre sa cause

Espace idées   •   24 juillet, 2018

“People will forget what you said, people will forget what you did, but people will never forget how you made them feel.”

– Maya Angelou, poète, écrivaine, actrice et militante américaine

Le storytelling est une technique de communication ayant assurément fait sa place dans le secteur de la philanthropie. Développé dans les années 90 aux États-Unis, le storytelling est l’art de raconter une histoire pour faire passer un message (ou « vendre » sa cause) plutôt que d’utiliser l’argumentation habituelle. Le but ultime est de toucher et d’inspirer les consommateurs (ou dans notre cas les donateurs potentiels) afin de mieux les convaincre de soutenir l’organisme.

Informer autrement les personnes que vous souhaitez mobiliser

Selon le Guide pratique sur l’impact, « l’humain est plus sensible à une information lorsqu’elle est mise en scène à travers une histoire ». Fini le temps où vous n’aviez qu’à décrire la mission et les services de l’OBNL pour obtenir le soutien escompté. Vous devez maintenant émouvoir votre public cible afin de le motiver à en apprendre plus à propos de l’organisation et d’ainsi le persuader de collaborer à l’atteinte de vos objectifs.

Pour les amener à s’identifier plus facilement à votre cause et influencer leur générosité, parlez à vos donateurs avec votre cœur et non avec votre tête! Par l’entremise d’une bonne histoire, ils ne penseront plus uniquement à l’organisme et à ses services, mais plutôt à la façon dont ils peuvent agir concrètement pour améliorer la vie de la personne autour de laquelle est construite l’histoire.

Aussi, lorsque les gens sont touchés par un récit, le discours transmis reste gravé plus longtemps dans leur mémoire. L’histoire est véridique et amène donc automatiquement un respect de l’auditoire. Son rôle n’est pas de dire aux spectateurs ce qu’ils doivent faire ou penser, mais tout simplement de leur transmettre un message inspirant et stimulant.

Comment mettre en application le storytelling

Il est possible de raconter votre histoire à l’aide d’une photo, d’une vidéo, d’une publication Facebook, d’un tweet, d’un article de blogue, etc. La question à laquelle vous devez répondre demeure la même : comment est-ce que votre organisme change des vies?

Où trouver le récit à partager?

Vous pouvez tout simplement utiliser les touchants témoignages écrits ou parlés que votre organisme reçoit de la part de ses bénévoles, utilisateurs de service, employés ou autres. N'hésitez pas à demander à un bénéficiaire, à sa famille, à un membre de conseil d'administration, etc. de partager leur histoire si vous croyez que celles-ci arriveront à rejoindre votre public cible.

Voici quelques conseils additionnels puisés dans le Guide pratique sur l’impact :

  • Gardez les yeux ouverts afin de remarquer les histoires qui se déroulent devant vous;

  • Soyez vigilant sur ce que racontent les fondateurs, les utilisateurs, les bénévoles;

  • Impliquez les membres de votre organisation afin qu’ils vous suggèrent des histoires;

  • Cherchez les histoires qui rencontrent des obstacles, celles qui décrivent des erreurs ou des échecs. La vraie vie!

Internet nous a habitués à ce que tout aille vite, mais lorsqu’il est question d’un témoignage/d’une histoire, on prend le temps qu’il faut pour en prendre connaissance, car ça suscite notre intérêt et notre compassion. Un moment d’intimité s’installe. À vous de profiter de ce court instant pour créer un attachement de la part d'un donateur potentiel.

Les différentes étapes

Les étapes du storytelling ne sont pas bien différentes de celles qu’on nous apprend à l’école primaire lorsque vient le temps de rédiger un conte : « Tout commence par une situation initiale où sont décrits le contexte et les personnages. Puis arrive un élément déclencheur qui vient perturber l’équilibre initial et génère un conflit. S’ensuit une montée de l’action jusqu’à un point culminant. Les actions pour tenter de résoudre le problème entrainent une descente de l’action jusqu’au dénouement qui permet le retour au calme et le rétablissement de l’équilibre. » - Institut de développement de produits

Essentiellement, vous devez bien choisir votre message-clé, identifier les personnages, définir l’intrigue et sélectionner l’information pertinente.

À vous de créer! 😉

By |2018-09-27T13:53:53+00:00juillet 24th, 2018|Non classifié(e)|